Où trouver de l’or en France ?

ou trouver de l'or en france

L’or est sans aucun doute la richesse naturelle la plus prisée au monde. C’est un trésor dont sont dotés de nombreux pays dans des proportions variées. En France, bien que cette ressource ne soit pas aussi disponible que dans d’autres pays, il est néanmoins possible d’en trouver dans certaines régions. Si vous êtes passionnés par l’orpaillage, découvrez dans cet article les endroits dans lesquels vous pourrez trouver de l’or.

Pourquoi peut-on trouver de l’or dans les rivières ?

La présence de l’or dans les cours d’eau relève d’un phénomène curieux, qui détermine bien souvent certains passionnés à apprendre à faire de la prospection. La genèse de ce phénomène remonte à des années-lumière de notre époque.

Ces années correspondent à l’époque de formation de la terre durant laquelle l’or avait été enfoui à plus d’une trentaine de kilomètres sous la terre. Au cours de l’évolution de notre planète, d’autres phénomènes se sont produits et ont eu pour conséquence la fixation de l’or dans les montagnes.

Par la suite, l’or resté figé dans les roches est rendu visible et vulnérable grâce aux effets de l’érosion. Ainsi, sous l’effet de la pluie et d’autres phénomènes, les résidus d’or présents sur les roches sont progressivement libérés dans les rivières. C’est donc grâce à ce phénomène qu’il est possible de trouver de l’or dans les rivières de certaines régions françaises.

Par quel moyen peut-on identifier les régions aurifères en France ?

Pour faire de l’orpaillage et donc apprendre à faire de la prospection, il est important d’identifier le bon itinéraire qui pourrait facilement vous mener à l’or. Pour cela, vous devez d’abord identifier les zones où a déjà été pratiquée de l’activité minière. Même s’il ne vous est pas possible de retrouver de l’or à ces mêmes endroits, leur identification peut être un bon indicateur sur la goldline.

Une fois que vous repérez des régions aurifères ayant déjà fait l’objet d’exploitation, vous devez tenter d’identifier des preuves d’une activité minière. Pour procéder avec efficacité, vous pouvez faire usage de drones capables de prendre des vues aériennes et d’identifier les traces de ce type d’activité. Toutefois, il est important de prendre des renseignements préalables afin d’éviter toute prospection sur un terrain privé.

En dehors des surfaces terrestres où une activité minière a déjà été pratiquée, vous devez également chercher à identifier des rivières potentiellement aurifères. Ainsi, il vous faudra préalablement vous renseigner auprès des autorités locales sur la possibilité de faire de l’orpaillage dans leur région.

En général, ce type d’autorisation s’obtient facilement, car l’orpaillage ne constitue pas un mode de prospection polluant. Plusieurs régions françaises hébergent des cours d’eau aurifères dans lesquels vous pouvez envisager de réaliser votre prospection.

Quels sont les cours d’eau les plus aurifères en France ?

La France regorge de plusieurs lieux à fort potentiel aurifique. Bien qu’on puisse compter parmi ces lieux les montagnes, les cours d’eau sont les endroits qui attisent la convoitise des orpailleurs. La Bretagne, les Pyrénées, les Alpes ou encore les Cévennes font partie des régions, qui sont les plus ciblées par les prospections.

La Bretagne

La Bretagne est sans aucun doute l’une des régions les plus aurifères de France. Elle possède plusieurs cours d’eau dans lesquelles il est possible de trouver de l’or. Les cours d’eau du Massif armoricain sont les plus prolifiques en cette matière. Grâce à la forte concentration en roche volcanique, en grès et en quartz de cette zone, ses cours d’eau sont fortement susceptibles de contenir de l’or.

Outre le Massif armoricain, la rivière de l’Oust est aussi une région de la Bretagne réputée pour sa forte teneur en or. Il en est de même du bassin hydrographique du blavet où des orpailleurs ont d’ailleurs signalé la présence de l’or ces derniers mois.

Les Pyrénées

Les Pyrénées disposent d’un réseau de cours d’eau prodigieux. D’après de récentes prospections, ce réseau abrite des pépites qui peuvent être découvertes en faisant de l’orpaillage dans trois Bassins principaux.

En premier lieu, il s’agit du bassin du salat situé près des villages de Salies-Du-Salat et de Chaumont. Ce bassin est entouré d’autres cours d’eau tels que le Nert ou la Bouigane qui sont tout aussi réputés pour leur teneur en or. En second lieu, il y a le bassin de l’Arize également entourés de plusieurs cours d’eau qui peuvent tous faire l’objet d’une prospection.

En dernier lieu, le bassin de l’Arriège et ses affluents forment également un réseau hydrographique avec ces affluents. Ceux-ci proviennent des montagnes du Plantaurel et se jettent dans ledit bassin. C’est d’ailleurs cette proximité avec cette chaîne de montagnes qui rend cette zone si attractive pour les orpailleurs.

Les Alpes

Dans la région des Alpes, la Haute Savoie est une zone particulièrement aurifère. On y découvre notamment plusieurs alluvions notamment dans le Fier, le Chéran ou encore l’Arve. La région du Rhône est aussi très féconde en or. Cela s’explique notamment par le fait qu’elle sert de zone de transit aux paillettes d’or provenant d’autres rivières.

Les Cévennes

Les Cévennes constituent inéluctablement une zone à fort potentiel aurifique. Elle dispose de plusieurs rivières qui descendent du massif dit cévenol. Au nombre de ces rivières, on peut citer le Gard, l’Hérault ou encore l’Ardèche. Toutes possèdent en leur sein une importante teneur en or. On en retrouve notamment dans ces cours d’eau sous forme de grains.

Récapitulatifs des rivières aurifères

DépartementCours d’eauRéglementation
L’ain (01)Le Rhône, L’Allondon, La Rivière Versoix, L’Ain
La Corse (2a&b)Le Taravo, L’Asco
L’Allier (03)L’Allier, La Sioule
Alpes de Haute Provence (04)L’Ubaye
Hautes Alpes (05)La Romanche
Alpes Maritimes (06)La Tinée, L’Esteron, La Vesuble
Ardèche (07)Le Doux, L’Eyrieux, L’Ardèche, Le Chassezac, La Ganière, Le RhoneInterdit en 1ere catégorie toute l’année, et autorisé du 16 juin au 31 décembre en 2ème catégorie.
Ariège (09)Le Lez, Le Salat, L’Arac, Le Nert, Le Lens, L’Arize, L’Ariège, Le Vicdessos, L’Oriège, la Goutte, L’Estrique, L’Hers, L’ArtillacOrpaillage autorisé du 1 Mai au 31 Octobre.
L’Aude (11)L’Aude et tous les ruisseaux entourant les gites de Salsigne et les Corbières.Première catégorie interdite à l’orpaillage, orpaillage permis toute l’année.
Aveyron (12)La Virenque, La Burle, Le Viaur, La Tuyère, Le Lot, Le Céor
Bouches-du-Rhône (13)Le Rhône
Calvados (14)L’Orne, Le Noireau
Cantal (15)La Jordanne
Charente (16)La Glanne, La Charente
Corrèze (19)L’Auvezère
Côtes-d’Armor (22)Le Lié, Le Leff, l’OustInterdit pour de multiples raisons liées à la protection du biotope sur tout le département.
La Creuse (23)La Vernergette, L’Ardour, La Gartempe
Dordogne (24)Dordogne, l’Isle, La loue
Doubs (25)La Loue, Le Doubs, L’Ognon
Drôme (26)Le Rhône, L’Isère
Finistère (29)Le Jet, L’Odet, L’AulneInterdit pour de multiples raisons liées à la protection du biotope sur tout le département de janvier 2019.
Gard (30)Le Rieutord, Le Rhône, La Cèze, Le Gardon, Le Gardon d’Alès, Le Galeizon, Le Gardon d’AnduzeInterdit en 1ère catégorie toute l’année, et autorisé du 16 juin au 31 décembre en 2ème catégorie.
Haute-Garonne (31)L’Ariège, Le Salat
Gers (32)La Baïse, Le Gers
Gironde (33)La Céou
Hérault (34)La Vis, Le Rhône, l’Hérault, La Lergue, La Thongue, La Peyne, La RieutordOrpaillage interdit dans la réserve géologique de l’Hérault. Interdit en 1ère catégorie toute l’année, et autorisé du 16 juin au 31 décembre en 2ème catégorie.
Ille-et-Vilaine (35)L’Ille
Indre (36)L’Indre, L’Abloux
Indre-et-Loire (37)Le Cher, L’Indre, La Claise, La Cisse
Isère (38)Le Rhône, L’Isère, La Bourne, Le Furon, Le Cholet
Jura (39)L’Ain, Le Doubs, La Loue, La Birs, Le Drugeon
Landes (40)L’Adour
Loir-et-Cher (41)Le Cher, Le Beuvron, La Sauldre
Loire (42)La Loire, Le Furan, Le Lignon du Forez, Le Gier
Haute-Loire (43)L’Allier, Le Lignon du Velay, La Loire, La Borne, Le Gazeille, La Sumène, L’Ance du Sud, Le Doulon
Loire-Atlantique (44)La Loire, L’Erdre, La Sèvre Nantaise, L’Isac
Loiret (45)La Loire, L’Orléans
Lot (46)Le Célé, La Bave, Le Vert, Le Lot, L’Alzou, La Ouysse, La Dordogne
Lot-et-Garonne (47)La Garonne, Le Lot, Le Boudouyssou, La Lède, La Masse
Maine-et-Loire (49)La Loire, Le Loir, La Sarthe, La Mayenne, L’Erve, L’Èvre
Manche (50)La Sélune, La Sée, La Sienne
Marne (51)La Marne, La Vesle, La Suippe, L’Aisne, La Dormoise
Haute-Marne (52)La Marne, L’Aujon, L’Aube, La Suize
Mayenne (53)La Mayenne, L’Erve, La Jouanne, L’Èvre, La Sarthe, La Colmont
Meuse (55)La Meuse, L’Aire, L’Orne, L’Aisne
Morbihan (56)Le Blavet, L’Élorn, La Sarre, Le Scorff, Le Loch, La Laïta, Le Ellé
Nièvre (58)La Nièvre, Le Nohain, L’Yonne, La Cure
Nord (59)L’Escaut, La Lys, La Deûle, La Scarpe, Le Hain
Oise (60)L’Oise, La Nonette, La Thérain, L’Aronde, L’Aisne
Orne (61)L’Orne, La Sarthe, Le Huisne, La Dive, L’Eure, Le Loir, La Mayenne, La Varenne, L’Avre
Pas-de-Calais (62)L’Authie, La Canche, La Lys, L’Aa, La Scarpe, L’Escaut
Puy-de-Dôme (63)La Dordogne, La Sioule, L’Allier, La Couze Pavin, La Couze Chambon, La Monne, La Morge
Pyrénées-Atlantiques (64)Le Gave de Pau, Le Gave d’Oloron, Le Vert, Le Saison, Le Gave d’Aspe, Le Gave d’Azun, Le Béez, La Nive, Le Bidouze, L’Arriou Mérou, La Bayse, L’Aïga de Vidalet, L’Aïga Blanca, L’Arriu de Bious, L’Arriu de Bernède
Hautes-Pyrénées (65)Le Gave de Pau, Le Gave de Cauterets, Le Gave d’Azun, L’Adour, L’Adour de Payolle, L’Adour de Gripp, L’Adour de Lesponne, Le Gers, La Neste, La Neste d’Aure, La Neste du Louron, Le Gave de Héas, Le Gave de Gavarnie, Le Bastan, Le Bergons, L’Echez
Bas-Rhin (67)Le Rhin
Haut-Rhin (68)L’Ill, La Lauch, La Thur, La Doller, Le Rhin, L’Isle
Rhône (69)Le Rhône, La Saône, Le Gier, L’Azergue
Saône-et-Loire (71)La Saône
Savoie (73)L’Arly, La Leysse, Le Torrent de Cassy, Le Chéran
Haute-Savoie (74)Le Rhône, Les Dranses, L’Arve, Les Usses, Le Fier, Le Chéran, L’Arly
Tarn (81)Le Tarn, Le Viaur
Var (83)Réal Martin, L’aille a vidauban, Massif des Maures
Vienne (86)La Gartempe, La Vienne, L’Anglin
Haute-Vienne (87)La Loue
Pays Limitrophes: SuisseLe Rhône, L’Allondon, La Rivière Versoix

Comment faire de la prospection ?

Pour réussir sa prospection dans une région et tomber sur un spot, il est important de posséder le matériel adéquat. En effet, le chercheur d’or doit disposer d’un matériel complet composé d’un détecteur d’or, d’une batée, d’un tamis ou encore d’une rampe de lavage. Toutefois, ces matériels interviennent à différentes étapes de la prospection.

Le détecteur d’or auquel peut-être substitué un détecteur de métaux ou un radar de sol permet d’identifier des zones à forte concentration aurifique. C’est un outil à la pointe de la technologie qui peut être paramétré suivant la profondeur à laquelle l’orpailleur souhaite rechercher l’or.

La batée est l’outil de base du prospecteur grâce auquel il analyse les échantillons de granite ou de gravier. Cet outil lui permet donc d’avoir des informations surplace sur la teneur du sol. Une fois qu’il est assuré de la présence du métal jaune, il procède aux extractions puis se sert du tamis et de la rampe de lavage pour séparer l’or des graviers.

  • XP Kit d’orpaillage Starter
  • Kit d'orpaillage MINELAB - Pro-Gold
  • Kit d'Orpaillage en Plastique ABS, Ensemble de 3 Poêles, Outils de Prospection et Dragage d'Or Manuels Ronds pour une Récupération d'Or Sûre et Rapide
  • Poêle à orpaillage d'or kit d'orpaillage d'or de 15 Pouces équipement d'orpaillage Manuel à 3 fusils pour Un système d'extraction et de Prospection Facile de l'or de Sable
  • Kit orpaillage GARRETT - Deluxe
  • Gold PAN Premium Kit Orpaillage XP-XP Metal