orpaillage

L’orpaillage en rivière : Comment fonctionnent les rivières

Les rivières sont formées par le ruissellement des précipitations, c’est-à-dire l’eau qui tombe de l’atmosphère sur la surface de la Terre. Cette eau s’écoule ensuite vers le bas en direction d’altitudes plus faibles, en suivant souvent le chemin de moindre résistance. En s’écoulant vers l’aval, les rivières érodent et transportent des matériaux de leur environnement. Il s’agit à la fois de sédiments et de minéraux dissous, qui peuvent être laissés dans le lit des rivières et sur les berges lorsque l’eau s’évapore ou s’infiltre dans le sol.

Au fil du temps, les rivières font des méandres dans leurs plaines d’inondation, tandis que leurs berges s’érodent lentement. Lorsque la rivière coule en aval, elle érode les roches et le sol qui constituent son lit et ses berges. C’est ce processus d’érosion qui donne aux rivières leur forme et leur caractère distinctifs. Il affecte également les endroits où l’on peut trouver des gisements d’or.

L’érosion se produit parce que les rivières déplacent constamment l’eau vers l’aval. Les rivières créent des forces qui usent les particules de roche et de sol qui constituent leurs lits et leurs berges au fur et à mesure que l’eau s’écoule. Au fil du temps, ce processus d’érosion modifie la forme de la rivière et peut créer de nouvelles caractéristiques telles que des rapides, des bassins et des chutes d’eau.

La force de l’eau qui coule dans une rivière affecte également les endroits où l’on peut trouver de l’or. Si le courant ne le déplace pas, l’or se dépose au fond du lit de la rivière. Cela signifie que la plupart des ressources naturelles, comme l’or dans une rivière, se trouvent près du fond, là où l’eau se déplace plus lentement.

Bien sûr, il y a des exceptions à cette règle. S’il y a eu une tempête ou une inondation récente, par exemple, l’or peut être répandu dans tout le lit de la rivière ou même échoué sur ses rives. Les gisements filoniens, les gisements résiduels, les gisements alluviaux, les gisements de banc et les couches d’inondation sont tous des endroits où l’on peut trouver de l’or. Le terme « gisement filonien » fait référence à une fissure ou une crevasse dans une roche dure qui est remplie d’or. Le minerai placérien est dérivé de cette source.

Le processus d’extraction

Le processus d’extraction de l’or des rivières s’appelle l’exploitation des placers. L’exploitation des placers est un type de prospection où l’or est séparé de matériaux plus légers comme le sable et le gravier à l’aide de batées ou d’autres dispositifs.

La première étape de l’exploitation des placers consiste à trouver un endroit approprié pour travailler. Si vous recherchez des zones prometteuses sur les berges de la rivière, vous pouvez le faire en marchant le long des berges. Une fois que vous avez trouvé un bon endroit, l’étape suivante consiste à recueillir de la terre et des roches dans le lit de la rivière et sur les berges.

Une fois que vous avez suffisamment de matériaux, il est temps de commencer à faire de l’orpaillage. Le but est de séparer l’or du reste du matériel en utilisant la gravité. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une batée spécialement conçue pour l’orpaillage. Ces paniers ont une variété de conceptions différentes, mais ils ont tous une chose en commun : ils permettent aux matériaux plus légers d’être emportés tandis que les paillettes et les pépites d’or restent dans le pan.

L’étape suivante consiste à faire tournoyer la casserole dans un mouvement circulaire. L’eau commencera alors à emporter les matières légères, laissant l’or plus lourd derrière elle. Vous pouvez ensuite retirer soigneusement l’or restant à l’aide d’une petite brosse ou d’un autre outil, une fois que tous les matériaux ont été retirés de la batée.

Extraction hydraulique

Le processus d’extraction hydraulique est utilisé lorsqu’il y a une grande quantité d’or sur la rive. L’extraction hydraulique utilise de l’eau à haute pression pour déloger les roches et la terre des berges. Les matériaux sont ensuite emportés par l’eau, laissant l’or derrière eux.

Ce type d’exploitation est généralement effectué par des mineurs commerciaux, car il nécessite beaucoup d’équipement et peut être très dangereux.

Sluicing

Le sluicing est une autre méthode qui peut être utilisée pour extraire de l’or dans les rivières. Cette méthode implique l’utilisation d’un sluice box, c’est-à-dire une boîte longue et étroite munie de riffles (barres surélevées) sur un côté.

Le matériau de la rivière est placé dans le sluice box, puis l’eau est utilisée pour le laver sur les riffles. L’or se dépose derrière les riffles tandis que les matériaux plus légers sont emportés.

Détecteurs de métaux pour l’or

Vous devez tenir compte de certains éléments lorsque vous choisissez le meilleur détecteur de métaux pour la prospection de l’or. Les détecteurs conçus spécifiquement pour la prospection de l’or sont généralement plus sensibles que les autres types de détecteurs, de sorte qu’ils peuvent détecter les plus petits morceaux d’or. Il existe deux types généraux de détecteurs d’or. Pour trouver de l’or, les chercheurs d’or peuvent utiliser soit des circuits VLF à haute fréquence, soit des circuits à induction pulsée (PI) à plus basse fréquence. Il est généralement plus coûteux d’acheter un modèle à induction pulsée qu’un modèle VLF.

Les détecteurs de métaux débutants peuvent trouver l’utilisation d’un appareil VLF tout de suite agréable et gratifiante. En général, ces modèles sont de conception tout-terrain et sont faciles à utiliser dans divers environnements. L’or est très sensible aux circuits VLF, mais les minéraux du sol le sont également. Dans les régions du monde où la prospection de l’or est très productive, ces minéraux sont courants. Ces détecteurs peuvent être réglés pour filtrer la plupart des interférences dues aux minéraux, ce qui est une bonne nouvelle.

Dragage

Le dragage est un type d’exploitation minière qui se fait généralement dans des rivières ou des ruisseaux peu profonds. Cette méthode implique l’utilisation d’une drague à succion, qui est une petite machine qui aspire les sédiments au fond de la rivière. Les sédiments sont ensuite traités par une série de tamis qui séparent l’or.

Cette méthode est généralement réservée aux zones où il y a beaucoup d’or au fond de la rivière, car c’est un moyen très efficace d’extraire de l’or.

L’extraction de l’or en rivière est un excellent moyen de débuter dans la prospection. Il s’agit d’un processus relativement simple, qui ne nécessite pas beaucoup d’équipement coûteux. Cependant, il est important de se rappeler que l’extraction de l’or peut être dangereuse, alors assurez-vous de prendre toutes les précautions nécessaires.

Si vous êtes à la recherche d’une aventure et que vous êtes prêt à tout risquer pour avoir la chance de faire fortune, l’orpaillage en rivière est peut-être fait pour vous.