GO FIND 40 MINELAB

Un autre détecteur de métaux a retenu mon attention pour débuter, le GO FIND 40 de chez MINELAB. Pour l’anniversaire de mon cousin, nous lui avons offert ce tout nouveau modele et les résultats furent impressionnants.

GO FIND 40 : pratique et polyvalent.

Par rapport au garrett 250, dont j’ai déjà parler dans un autre billet, le GO FIND 40 se différencie notamment par ses particularités physiques : il est entièrement repliable et dispose vraiment d’un design moderne. Oubliez la canne traditionnelle avec le boitier sous le repose-bras et au bout de laquelle on doit visse le disque! Ici, tout est télescopique et compacte, vraiment compacte!

Une fois replié, le go-find ne prend pas de place!

Une fois replié, le go-find ne prend pas de place!

C’est à l’occasion d’un anniversaire que j’ai découvert ce petit appareil bien sympathique. Mon cousin fêtait ses 20 ans et mon oncle m’a demander conseil pour lui offrir un cadeau. Comme vous le savez, mon cousin m’avait plusieurs fois accompagné en vadrouille de détection et l’idée m’est venu de lui offrir un petit appareil performant et au prix abordable. Mon choix tomba sur le GO FIND 40 car mon cousin habite tout près de la plage. Et oui, cet appareil est doté d’une nouvelle technologie qui lui permet de passer outre les fameux effets de sols du sable mouillé. Ainsi, quand tous les autres détecteurs de métaux ne sont pas capables de détecter à marée basse (attention, je dis bien sur du sable mouillé, et non sur le sable sec qui ne pose, lui, aucun probleme) le GO FIND 40 fonctionne parfaitement! De plus, son disque est étanche!! Donc je me suis rendu chez King Detection (ma boutique favorite, je l’avoue) et j’ai eut confirmation qu’il s’agissait bien d’un appareil nouvelle génération de chez MINELAB.

Un detecteur de métaux connecté!

A l’heure du tout numérique, il était temps qu’on dispose d’une machine connectée sans dépenser plus de 1000 euros! Voilà que le go find 40 et le go find 60 permettent d’être réliés en bluetooth à son smartphone (attention, le GO FIND 20 ne le permet pas)! C’est un atout considérable car on peut, entre chose, enregistrer ses déplacements GPS et savoir où exactement notre balade nous a conduit, idéal pour mémoriser les endroit prometteurs.

Revenons à mon cousin qui a donc eut droit à son premier détecteur de métaux et qui m’a donc accompagné pour sa toute première sortie detection. Rappel : je détecte pour ma part aveecran du go find 40c un TESORO cibola, qui est une excellente machine, certes, mais qui commence sérieusement à mal vieillir. Hé bien je fus vraiment impressionné par les performances du GO FIND! Déjà, le multiton, c’est jouissif! Mon cibola est un monoton et franchement, le multiton c’est un vrai confort. (Rappel : Multiton = sons différents selon les cibles, Monoton = son unique). Ensuite, l’écran est un atout indéniable (là encore, mon cibola n’en dipose pas… ). Sur l’écran du GO FIND 40 on distingue plusieurs icones et en fonction de ce que détecte l’appareil, cela fait me en surbrillance la cible. C’est vraiment un confort car on peut donc deviner ce que l’on trouve avant de creuser. Sur l’écran on peut également prendre connaissance du niveau des piles (pratique), du volume sonore qui est ajustable ainsi que l’icone « bluetooth » si celui-ci est activé et relié à son smartphone. Il est important de noter que le go find 40 ne permet pas d’avoir l’appli GO FIND complete! Il faut choisir le go find 60 pour avoir toute l’appli mais comme il était plus cher et que mon oncle avait un budjet serré, on s’est conté du 40! Au niveau de la discrimination, aucun probleme : l’appareil a passé le test haut la main! Nous avons mis plusieurs monnaies sur la pelouse avec d’autres objets contenant du fer (clou, une clé plate et une paire de ciseaux) et le détecteur a clairement sonné sur les monnaies et est resté muet sur les ferreux. Un bon point, surtout que l’on sait que vers chez moi les champs sont souvent très pollués.

Le GO FIND 60 : le plus complet.

Comme je l’ai déjà dit, il est dommage que mon oncle n’avait pas suffisament de fonds car sinon je lui aurais conseillé de partir sur un GO FIND 60 qui est quasi identique au 40 mais qui a quelques fonctions supplémentaires ainsi que des accessoires. Je vous met ci-dessous les comparatifs (désolé, c’est en anglais. cliquez pour ouvrir).

comparatif 3 versions go find

On voit sur le descriptif que le plus simple est le detecteur GO FIND 20 : en + de sa tête plus petite que les 40 et 60, il ne dispose que de reglages sommaires. Volume, sensibilité en 3 niveaux et seulement deux modes de recherches. Je conseille le go find 20 uniquement aux enfants. Par contre, le go find 40 est nettement meilleur : 3 modes de recherches, sensibilité en 4 levels, LEDS, pinpoint, bluetooth, cela n’a rien à voir! Et les résultats sont là!! Au bout de 2h15 de détection avec le go find fraichement acheté de mon cousin, voici les trouvailles faites ce jour : 3 monnaies, 1 bouton d’uniformedit à la grenade, une boucle en 8, 1 grelot et surtout une très belle bague! Mieux qu’avec mon cibola qui, je le rappelle, coute presque deux fois plus cher!!

voici les trouvaille de notre premiere sorite!

Conclusion a propos du go-find 40

Bien sur ce n’est pas une bête de course et on ne peut pas demander à un appareil de moins de 300 euros de faire des miracles, mais franchement le go find 40 et 60 me semblent être promis à un bel avenir car ce sont là des machines vraiment performantes et polyvalente : on peut les utiliser aussi bien en foret que dans les champs et sur la plages à marée basse, c’est vraiment un atout. Si vous me demandez conseils pour un détecteur pour débutant, sans mentir je vous orienterais vers ce modele. De plus, et c’est important de le noter, le fabricant MINELAB fait d’habitude dans le haut de gamme et peu d’appareils sont à portée de toutes les bourses chez ce fabricant. Avec un GO FIND 40 à moins de 300 euros, il y a fort à parier que bon nombres de clients vont s’orienter vers cette nouvelle gamme et peut-être ensuite rester fidèle a cette marque. c’est en tout cas ce qu’espere MINELAB, sans nul doute possible.