Cartes anciennes et google

J’ai cherché pendant de nombreuses heures comment pouvoir exploiter convenablement les cartes de Cassini ou autres cartes anciennes, pour enrichir ma culture personnelle sur la topographie de ma région, et surtout comment les comparer à Google map (la réalité) sans avoir à imprimer des kilomètres de cartes ! Attention je vous rappelle qu’il est formellement interdit par la loi de prospecter sur des zones archéologiques. Utilisez les cartes à bon escient et dans le cadre de la loi avec les autorisations adéquates.

Avant toute chose, je vous prie de vous référer à la page concernant la législation concernant la détection de métaux, nous ne sommes pas des pilleurs !

Le concept est très simple et utilisable à la fois avec Google map ou Google earth. Je vous conseille pour plus de facilité de télécharger directement Google Earth qui est un soft sublime et gratuit. Si vous ne connaissez pas le concept, lancez-vous et vous serez surpris !
La démarche

Ouvrez une fenêtre de votre navigateur et allez sur le moteur de recherche google.fr, cliquez sur recherche avancée et sélectionnez l’option « afficher les résultats avec des ficher au format… ». Cette étape va vous permettre de concentrer vos recherche uniquement sur des fichiers compréhensibles par Google Earth. Sélectionnez les fichier .kmz ou .kmz, entrez les cartes anciennes que vous recherchez (Cassini par exemple) et lancez la recherche !

En revanche, il est possible que chercher des cartes anciennes de cette manière puisse être laborieux… C’est pour cela que votre serviteur (moi-même !) vous a déjà mâché le travail !

 

Le passe-droit

Je suis donc tombé sur deux sites excellents dans le domaine et qui proposent de télécharger des cartes anciennes compatibles avec le logiciel de cartographie du géant américain. Ainsi le site de David Rumsey est exceptionnel et le site Panoramio n’est absolument pas en reste sur le sujet.

 

Pour aller plus loin

Si vous désirez aller plus loin, tapez « Rome antique sur google earth » et découvrez comment nos ancêtres avaient bâti leur cité.